Bouquiner plus

Et si chaque livre était un trou de verre dans l'espace-temps ?

Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal

Réparer les viants de Maylis de Kerangal est paru aux éditions Verticales en 2014.

Résumé

Dans les houles de La Manche, un jeune homme profite de l'air froid et du mouvement des vagues. Il est tôt le matin, la nuit a été courte, le départ de la plage se fait en traînant des pieds. Ils sont trois, il y a deux ceintures et un fossé. A quelques kilomètres de là, à Paris, Claire attend que son coeur malade soit remplacé. Elle traduit des livres et attend ses fils. Deux destins vont se retrouver croisés et tout un monde va devoir apprendre à soigner les morts pour réparer les vivants.

Musique

Une musique nostalgique et pleine d'espoir. Traînante et rythmée, pour les morts et les vivants.

En bref

Le style d'écriture de Maylis de Kerangal est très particulier. A la fois assez lent, puisque l'auteure décrit beaucoup les choses, s'attarde sur des détails et fait beaucoup de métaphores filées, et en même temps les phrases s'essouflent. Elles s'étirent courent le long de la page et ont toujours un mot, un détail à préciser. Cela donne un rythme de lecture, que l'on peut apprécier ou non. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé, même si j'ai trouvé quelques paragraphes un peu trop poussés par rapport au sujet, pas forcément aussi intéressant que nous le laissent croire les phrases à rallonge et les périphrases. 

Mis à part cela j'ai plutôt aimé Réparer les vivants. Sans être un coup de coeur, je trouve qu'il reflète vraiment bien l'état d'esprit des personnages. Aucun d'entre eux n'est laissé au hasard et on se retrouve avec une dizaine de protagonistes, ayant tous un point de vue différent sur ce sujet inédit. Le livre a aussi un certain recul par rapport à la situation et n'essaie ni de nous faire pleurer ni de nous faire rire. Une lecture agréable donc qui m'a fait découvrir un nouveau style d'écriture.

Je mets +3 à ce roman.

P.S.  : C'est le film sortit récemment en salle qui m'a donné envie de lire le roman. Il porte le même nom que son adaptation, allez y jetter un oeil !

Couverture du roman

Couverture du roman

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article